Le 08/12/2019

Photos et Vidéos: Dubaï le Magnifique

Des complexes touristiques uniques, un désert bluffant, c'est aussi cela Dubaï à côté des hôtels luxueux. Découverte ! Dubaï est un pays très riche et un site touristique unique. Durant notre exploration, oui, car ce voyage était une très belle découverte pleine de belles surprises. Nous avons visité le désert. Malgré la modernité, cette touche traditionnelle reste une beauté exotique du pays. Si vous allez à Dubaï ne ratez surtout pas le safari dans le désert. Dubaï compte de nombreuses attractions dont les randonnées à chameau et démonstrations de fauconnerie dans le désert, ou encore l'observation des flamants roses de ses marais. Petits et grands visiteurs seront émerveillés par la faune unique qu'offre Dubaï ! A la recherce de l’aventure, d'une escapade dans la nature de Dubaï ou d'un voyage luxueux à travers les dunes de sable, découvrez la magie du désert à bord d'une luxueuse land rover. Nous avons traversé le désert de Dubaï aussi à dos…

Le 08/12/2019

Mamico Coco de Femme Chic, nous fait découvrir Dubai

Pour aller acheter des marchandises ou juste prendre du bon temps, Dubaï semble être une destination de rêve. C'est ce que confirme ces clichés. Regardez Durant une semaine, du 12 au 19 novembre 2019, nous avons eu la chance de découvrir Dubai. Après notre enregistrement, nous découvrons le fabuleux aéroport de Dubaï et nous sommes montés dans de très belles voitures pour Hotel by hilton. Dubaï, cette ville enchanteresse avec des gratte-ciels et de très belles routes. Pendant les 6 jours de visite guidée, nous avons pu voir le Burj Khalifa appelé Burj Dubaï, qui est un gratte-ciel situé à Dubaï aux Émirats arabes unis, inauguré le 04 janvier 2010. Il est devenu en mai 2008, la plus haute structure humaine jamais construite. Sa hauteur finale, atteinte le 17 janvier 2009, est de 828 mètres. Elle forme le cœur d’un nouveau quartier : Downtown Burj Khalifa. Nous sommes montés au 124e étage, une vue extraordinaire, pas étonnant qu'il soit visité par plus de 2…

Le 06/12/2019

La bamboula d’Alioune Sarr à Paris...

Le budget 2020 du ministère du Tourisme et des Transports aériens d’un montant de 21,7 milliards F Cfa a été voté, ce jeudi, par les députés. Une manne financière confiée au ministre Alioune Sarr qui, lors du Salon du Tourisme 2019, n’a pas montré des talents de gestionnaire. Au contraire, plus de 600 millions FCfa ont été dilapidés en quatre jours dans des conditions peu orthodoxes, sur lesquelles "Kritik" revient. En supprimant la subvention sur les factures des Sénégalais qui sont au-dessus de la tranche sociale, l’État invite, par la même occasion, les Sénégalais qui parviennent à sortir la tête de l’eau, à participer à l’effort de développement. Toutefois, du côté des gouvernants, l’utilisation des deniers publics pose problème.La preuve par le ministre du Tourisme et des Transports aériens qui, lors du dernier Salon mondial du Tourisme de Paris (1er au 4 Octobre 2019), communément appelé Top Resa 2019, a dépensé sans compter. Du…

Le 01/12/2019

16 arrestations en trois ans: Guy Marius Sagna l'homme de tous les Combats

Cette Arrestation lors de la manifestation contre la hausse de du prix l'électricité n'est qu'une de plus parmi les nombreuses arrestations de l'activiste. Du collectif Non aux APE au contre-sommet de la Francophonie en 2014, en passant par le mouvement patriotique «Moom Sa Rew ou encore le Front France Dégage, aar linu book entre -autres, Guy Marius a pris part à presque tous les grands combats citoyens depuis 2012. En 2011 et 2012, Guy Marius milite au sein du Mouvement du 23-juin (M23), qui alimente la fronde contre le troisième mandat d’Abdoulaye Wade. En 2013, il participe au barrage de la route nationale à Tambacounda pour protester contre l’absence de formation des enseignants en préscolaire public. Arrêté par la gendarmerie, il passe cinq jours en maison d’arrêt avant d’être relâché. là c'est la début d'une reconnaissance de l'homme par l'opinion comme un activiste acharné. Cependant il faut remonter à son adolescence pour comprendre l'intérêt que…

Le 25/11/2019

Mendicité au Sénégal: Décès de 16 enfants talibés entre 2017 et 2018

L'actualité faisant état de l'arrestation d'un maître coranique qui enchaînait ses talibés, met au gout du jour toutes les violences dont sont victimes les enfants talibés au Sénégal. L'Ong Human Rights Watch estime que plus de 100 000 talibés vivant en internat-daara à travers le Sénégal, sont contraints par leur maître coranique ou marabout, de mendier de l’argent, de la nourriture, du riz ou du sucre. Des milliers de ces enfants vivent dans une misère abjecte, privés d’une nourriture suffisante et de soins médicaux. Un grand nombre d’entre eux font également l’objet d’abus physiques constituant un traitement inhumain et dégradant. Human Rights Watch a documenté les décès de 16 enfants talibés en 2017 et 2018, du fait d’abus, d’actes de négligence ou de mise en danger de la part de maîtres coraniques ou de leurs assistants. Ces incidents se sont produits dans les régions de Saint-Louis, Diourbel et Thiès. Parmi ces enfants, âgés de 5 à 15…

Le 21/11/2019

Affaire des faux billets - Escroquerie, arnaque, charlatanisme… : Bougazelli n’est-il pas une victime ?

L’ex-député apériste, Seydina Fall Bougazelli est certainement victime d’escroquerie, d’arnaque et de charlatanisme. Chose qu’il peinerait à expliquer pour justifier son implication dans cette affaire de faux billets. Mais, il faut retenir qu’il n’y a pas si longtemps, Leral avait publié un article d’alerte sur l’activité des arnaqueurs, via la magie noire, visant des autorités au Sénégal. (Leral) L’argent, dit-on, fait le « bonheur ». Parfois, son mode d’acquisition entraîne des complications, menant tout droit à un emprisonnement ou, à un suicide. L’idéal est de bien surveiller ses arrières pour contourner les plans ingénieux d’arnaqueurs des temps modernes. Soucieux du gain facile, ils guettent leurs proies dans la catégorie des nantis de la République ou dans le lot des hommes d’affaires et personnalités influentes. Bougazelli, accusé dans une affaire de faux billets, tout comme Thione Seck à l’époque, pourraient croiser sur leurs…

Le 20/11/2019

Circulation sur la Vdn et Yoff : L’embouteillage, un cauchemar des automobilistes

Circuler à certaines heures dans la Capitale Sénégalaise devient un calvaire. Entre 9h-10h et 17h-21h, conduire devient parfois, un véritable cauchemar. Un constat bien vérifié sur la VDN, axe sur lequel, circuler devient compliqué et dangereux. Certains usagers, accrochés déplorent la passivité des agents de la Police, préposés à la circulation. Ces derniers, accuse-t-on, semblent avoir d’autres préoccupations… que de réguler la circulation pour faciliter la mobilité des personnes et des biens. (Leral) Les Sénégalais souffrent d'une souffrance manifeste et incompréhensible sur la Vdn. Motif, une circulation cauchemardesque, invivable s’impose à eux. Certains points névralgiques de la VDN sont fréquemment envahis par des files interminables de véhicules. Rien ne bouge… Des klaxons et autres ronronnements de véhicules et autres fumées de moteurs en défection, envahissent l’atmosphère. A une certaine heure de la journée, il a été même constaté…

Le 15/11/2019

Violence conjugale, 57% des femmes la justifie

Au Sénégal, le degré d'acceptation de la violence par les femmes qui en sont les principales victimes, est très élevé selon une études menée par l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Les scandales conjugaux relayés par la presse sont devenus habituels. Malgré les marches de protestations et les réactions d'indignations, le phénomène prend de plus en plus d'ampleur et les femmes, majoritairement victimes, ne sont pas étrangères à la pérennisation de ses abus. En effet 57%(sur l'échantillon enquêtée) pensent qu'il est justifié que, pour au moins une des raisons citées, un homme ait le droit de battre sa femme. Ces raison sont au nombre de cinq (5): discuter les opinions de son mari, brûler la nourriture, sortir sans le lui dire, négliger les enfants et refuser d’avoir des rapports sexuels avec lui. La raison la moins citée pour justifier qu’un mari batte sa femme, est le fait de brûler la nourriture. Cette raison a été…

Le 13/11/2019

La polygamie n'est pas qu'une question de nombre...

L'excuse naturelle et souvent taquine de certains hommes en faveur de la polygamie est que les femmes sont trop nombreuses, un argument caduque quand on de réfère au chiffres officiels. En 2019 la population du Sénégal est de 16 209 125 habitants selon les prévisions de l'agence National de la Statistique et de la démographie(ANSD), répartie en 8 140 343 femmes et 8 068 782 hommes. Soit seulement 71561 Femmes de plus que d'hommes contrairement à la pensée encrée que le nombre de femmes doubles celui des hommes. Plus loin, on peut même s'apercevoir que la tranche d'âge masculine en âge de procréer dépasse celle féminine; précisément si les femmes entre 15 et 49 ans sont aux nombre de 3 798 868 les hommes dans cette catégorie âgés entre 15 et 65 ans représentent 4192317 (il existe des hommes qui se marie au delà de cette âge). au regard de ces statistique l'argument du nombre de femme pléthorique s'affaisse et laisse place aux véritables raison qui encouragent…

Le 11/11/2019

Logement de Mamaudou Wane à Hann Marinas par Matar Cissé : Ces documents qui démentent Adama Gaye

Dans l’une de ses publications sur Facebook, le journaliste Adama Gaye écrit photos à l’appui, que Mouhamadou Makhtar Cissé a, à Hann-Marinas, un immeuble dans lequel il loge « gratuitement » le journaliste Mamadou Wane, "son homme à tout faire". Comme nous l’indiquions dans une précédente publication, c’est un gros mensonge. L’immeuble appartient au couple Baldé, dont le mari est un fonctionnaire des Nations-Unies. Leral s’est procuré d’une copie du contrat de bail établi le 30 novembre 2012 entre les parties. Voici les détails du contrat de location.

Le 05/11/2019

Sa filiale de Dakar fermée : Pfizer, industrie pharmaceutique trafique et fait du faux et usage de faux

Pfizer, un géant de l’industrie pharmaceutique dans le monde a perdu, le 27 septembre 2017, son statut d’entreprise franche d’exportation. Suite à cette décision, la Direction générale annonçait le 31 Décembre 2017 à son personnel du Sénégal, la fermeture de l’usine de Dakar, sise à la zone franche industrielle de Mbao. Ledit personnel, informé juste, 3 mois à l’avance, fustige cette attitude. Et, la source de Leral relève des soupçons de modifications de Certificats d’Analyses, aidant à mettre sur le marché une dizaine de lots de médicaments contaminés. Pfizer, un « as » de la pratique d’optimisation fiscale et d’orchestration de fuite de capitaux, découvre-t-on, contribue de manière drastique à détruire à la fois, l’économie du pays et la santé des populations. Enquête de Leral… Les autorités doivent être plus vigilantes dans l’attribution des autorisations d’opérer sur le territoire national. Certaines entreprises, créées par…

Le 01/11/2019

Foncier à Notto Diobass- Blocage de dossier, concurrence déloyale, iniquité de traitement, pratiques nébuleuses…: La démarche du Maire, Alioune Sarr, contestée

Le Maire de Notto Diobass et actuel Ministre du tourisme, Alioune Sarr dans avait octroyé à SCAC Afrique, 130 hectares à Mbomboye. Ladite société avait accepté de lui rétrocéder 80 ha après de violentes manifestations de la population en décembre 2009. 10 ans après, les papiers, devant permettre de livrer les parcelles à la clientèle, dispersée sur plusieurs sites et estimée à 4.000, dont 500 ont soldé sont bloqués. Alors que, découvre-t-on, l’entreprise a rempli toutes les formalités administratives et payé les sommes dues pour la régularisation. Les responsables de SCAC Afrique sont étonnés de constater une autre entité gouvernementale, opérant en face de leur site, obtenir tous ses documents. Ici gît l’iniquité de traitement…semble déplorer la SCAC Afrique, tout en regrettant de voir sa clientèle toujours, en attente. Enquête Leral… Le ministre maire Alioune Sarr a mis à la disposition du gouvernement sénégalais 400 hectares de terre.…

Le 30/10/2019

Crise à la Grande Loge Nationale du Sénégal…: L’autorité maçonnique d'un maître décriée ( Enquête de Leral )

Le colloque KUMEN, faisant référence à la RL KUMEN n°133, consacré le 31 mai 1968 à l’Orient de Dakar, sous l’initiative de la GNLF, avait pour vocation de répandre la Franc-Maçonnerie régulière au Sénégal et, en Afrique. Cette Loge deviendra le support de la création en 1993 de la Grande Loge du Sénégal. La GLNS, une organisation d’influence et de solidarité discrète, traverse une phase de crise. Et, pour avoir bravé l’autorité maçonnique du Grand maître, des frondeurs au nombre de 26 ont été mis en quarantaine ou tout simplement, suspendus. Leral a fait une petite immersion dans cet univers secret… Leral a pris le prétexte de cette guéguerre entre maçons, révélé par le quotidien « Le Témoin », pour percer le mystère de la Grande Loge maçonnique du Sénégal. Mission certes, difficile... Mais, à l’aboutissement, il a été découvert des bribes de connaissance dans l’implantation et la vocation de cette Loge, bien implantée et dirigée…

Le 29/10/2019

Femmes albinos : A la merci des prédateurs sexuels…

Dépourvues de mélanine et agressées déjà par les rayons solaires, les femmes albinos au Sénégal sont aussi victimes d'une superstition qui voudrait qu'elles aient un sexe qui assure la richesse. Et, bonjour la prédation ! Regard terne, voix basse, Mame Penda Diallo semble vivre dans une angoisse incessante. La jeune fille est consciente du fait que sa vie peut basculer à tout moment, simplement parce qu'elle est albinos. Au Sénégal, cette communauté vit au quotidien sous les harcèlements sexuels et autres tentatives de viol. Originaire de Bambey, localité située dans la région de Diourbel, cette demoiselle travaille comme Agent de sécurité de proximité (ASP) au commissariat urbain de cette ville. De loin, difficile d'imaginer qu'elle est albinos. Aucune tache sur sa peau monocolore. On la prendrait plutôt pour une femme de teint clair, avec une blancheur assez prononcée. Mais il suffit de s'approcher d'elle pour se rendre à l'évidence. Une dépigmentation…

Le 21/10/2019

Près de 100 milliards de cotisations sociales échappent à l’Etat

Devant la porte d’une modeste concession, je toque à la porte. Une petite voix me demande qui je suis. A l’intérieur, une jeune fille, dix-sept ans au compteur, ouvre et m’installe dans le salon. Elle court dans la cuisine et continue de mijoter sa sauce et en même temps, elle fait des va-et-vient à la chambre des enfants de sa patronne pour les surveiller. C’est presque un rituel bien connu des visiteurs. Car les « bonnes à tout faire » ornent le décor des appartements. Appelées femmes de ménage ou « domestiques » ou encore « bonnes », elles font partie du paysage urbain sénégalais. Toutes les maisons en ont, quelle que soit la modicité du revenu des employeurs. Ou presque. Une part importante de cette population jeune, peu instruite et majoritairement féminine, loue ainsi ses forces dans le travail domestique. Un concours de circonstance a favorisé ce phénomène. Awa Gassama dans son livre intitulé Le marché du travail domestique au Sénégal,…

Le 22/10/2019

Héritage de Cheikh Béthio Thioune… : Le contrôle des comptes, nœud de la guerre larvée entre épouses et fils

Le contrôle des finances d’organisations religieuses, politiques et autres institutions donne souvent du pouvoir. Et, la transparence dans l’utilisation ou la destination des fonds pose problème. Non contents, certains membres ruminant en silence, se réservent le droit de garder patience et d’attendre le temps opportun pour s’attaquer à la cible… L’histoire des tiraillements, naissant de l’héritage de Cheikh Béthio Thioune, opposant deux camps, celui de sa 3e épouse Sokhna Aida Diallo et de l’autre, dirigé par son fils ainé, Serigne Saliou Thioune, désigné comme héritier légitime, en est illustration. Leral a fait une immersion dans cet univers des Thiantacounes… « Qui tient l’argent, tient le pouvoir », un dicton qui semble bien expliquer les tiraillements dans la famille des Thiantacounes, une organisation instituée et dirigée par le défunt Cheikh Béthio Thioune, pour mieux servir son marabout Serigne Saliou Mbacké. Du temps de son vivant, le…

Le 11/10/2019

(Suite)- Litige Abdoulaye Sylla Ecotra et Serigne Ahma Mbacké: Entre vengeance et chantage (Enquête)

Après sa condamnation dans l’affaire l’opposant à Abdoulaye Sylla, patron d’Ecotra, Serigne Ahmadou Mbacké, récidiviste et habitué de la pratique de chantage, avait promis une seconde fois de tenir ce jeudi, une conférence de presse, pour faire un déballage. Leral, considérant que le marabout est un véritable « artiste- comédien » avec ses méthodes ou ruses, ne va rien mettre sous les projecteurs, a, aujourd’hui, raison. Leral Personne, constate-t-on, n’a vu ni entendu Serigne Ahma qui disait avoir à sa disposition 18 vidéos, très privées d’Abdoulaye Sylla, tenir cette conférence de presse. A travers ses menaces, Leral, se disait être même, en mesure de vous dire avec exactitude qu’il vise juste, à se ménager une possibilité de négocier. Et qui vivra…verra. Jusqu’à aujourd’hui, rien n’a changé pour soutenir le contraire. A retenir que le procès en appel du marabout Serigne Ahmadou Mbacké l’opposant à son ami d’homme d’affaires,…

Le 09/10/2019

AFFAIRE 94 MILLIARDS : LA TOTALE VÉRITÉ PAR LES FAITS : Suite et Fin, Comme Promis. ( Par L'auditeur Abdoulaye Ba Guer )

Y a pas plus dramatique quand le sensationnel et le buzz prennent le dessus sur la sacralité des faits et Investigations. Le Raisonnement par le factuel avec des preuves à l’appui est le moyen implacable pour appréhender la stricte vérité dans une situation donnée. Dans l’affaire dite des 94 milliards, il est important de rappeler, au préalable, qu’il s’agit du titre foncier 1451/R qui a été muté le 04 février 1959 aux noms de Fatou Ndoye, Binta Ndoye, Mariéme Mbengue et Ousmane Mbengue. Certes ce TF d’une superficie de 254ha 13a 93ca (2.580.000 mètres carrés) a été au nom de « SAIM INDÉPENDANCE » (une entreprise appartenant aux héritiers de feu Djily Mbaye) suite à une cession dans les années 1978/1979 mais, il a été rétrocédé à Ndiaga Ndoye et consorts par arrêt de justice en février 2012. Afin de mieux comprendre les faits qui sous-tendent ce prétendu détournement de 94 milliards FCFA qui a défrayé la chronique depuis le Mardi 16 Octobre…

Le 09/10/2019

Licenciement: Cheikh Amar met fin aux agissements de Pape Diogaye Faye ( Document )

Le patron de TSE, Cheikh Amar vient de mettre fin aux fonctions de Directeur du Journal « Direct Info », Pape Diogaye Faye. Ainsi, dans le document d’annonce, la société est mise sous la gérance de l’actionnaire unique qui en assure la continuité avec l’équipe rédactionnelle et opérationnelle de la structure. Cela, dans l’attente de la nomination d’un nouveau dirigeant dudit journal. Pape Diogaye Faye n’est plus le Directeur du journal, « Direct Info ». La décision vient d’être prise par le promoteur du journal, Cheikh Amar. L’homme d’affaires promet même, un audit général de l’entreprise de presse, ultérieurement. Et, la présente décision prend effet à compter de sa signature et demeure sans conséquence sur la bonne marche de la structure « Direct Info ». Mais, à travers cette décision, d’autres personnes seraient plus enthousiastes que les travailleurs, opprimés du quotidien « Direct Info ». Ces jeunes journalistes, déployant…

Le 08/10/2019

Nomination par décret contestée à l’Ipres: Le PCA Racine Sy « déracine » Mamadou Sy Mbengue et « immobilise » Amadou Lamine Dieng

Le pouvoir de « déraciner » des directeurs généraux de l’Ipres, détenu par son président du Conseil d’administration, Mamadou Racine Sy viendrait d’où ? L’homme à la villa de 1600 M2 à Biagui semble avoir des prédispositions à faire et, à défaire, selon ses convenances. Juste, à rappeler que l’ex-Directeur général de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal, Mamadou Sy Mbengue, avant son éviction, avait accusé Racine Sy de vouloir sa peau. Acculé par différentes associations de retraités, Mamadou Sy Mbengue, dénonçait les associations contestataires de sa gestion. N’empêche ce vent de révolte, timbré de dénonciations, a eu raison de lui. (Leral) « La loi du plus fort, sera toujours la loi », dit-on. Le climat tendu, régnant ces derniers mois à l’Institut de prévoyance retraite du Sénégal, détient son lot de secrets. D’après une certaine indiscrétion, le président du Conseil d’administration serait derrière tout ce…

Le 08/10/2019

Litige Abdoulaye Sylla Ecotra et Serigne Ahma Mbacké: Entre vengeance et chantage (Enquête)

Litige Abdoulaye Sylla, DG Ecotra et Serigne Ahmadou Mbacké : Le marabout, condamné à payer 480 millions de FCfa et 10 millions de FCfa à titre de dommages et intérêts. Le procès en appel du marabout Serigne Ahmadou Mbacké, l’opposant à son ami d’homme d’affaires, Abdoulaye Sylla, patron d’Ecotra, représenté par SCP Wane et Fall n’a pas donné les effets escomptés. Serigne Ahmadou Mbacké a été débouté et condamné à payer à Abdoulaye Sylla la somme de 480 millions de FCfa au principal et de 10 millions de FCfa à titre de dommages et intérêts. L’amitié pourrait résister au temps. Mais, celle fausse, fondée sur des calculs opportunistes butera souvent sur des intérêts manifestes, obligeant à se détruire mutuellement, avec méthode et stratégie. C’est comme dans un gang de « bandits », le partage du butin sera toujours, l’épisode le plus douloureux. Les deux hommes en conflit, portant sur l’achat ou la vente d’une maison, ont tous les…

Le 04/10/2019

Au lieu de promouvoir la destination Sénégal, Alioune Sarr et sa clique font la bamboula au Salon mondial du Tourisme

Grand-messe du tourisme mondial, le Salon mondial du Tourisme (IFTM Top Resa), ouverte le 1er Octobre à Paris Expo Porte de Versailles, prend fin, ce vendredi. Avec 1 700 marques, 34 000 professionnels du tourisme et 150 conférences, ce Salon est d’ores et déjà une réussite. En tout cas dans l’organisation. Pour le Sénégal, la note risque d’être salée eu égard à la horde de collaborateurs que le ministre du Tourisme et des Transports aériens a convoyé sur Paris. Alioune Sarr, pour ne pas le nommer, a dilapidé les maigres ressources de son département pour un Salon dont les éditions précédentes n’auront pas apporté plus d’une dizaine de touristes au Sénégal. D’abord, dans l’organisation, le ministre a court-circuité l’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT) pour centraliser tout dans son Cabinet. Conséquence, à 72 heures du démarrage, il a fallu faire appel à une agence de Communication pour sauver les meubles. Ainsi, une entente…

Le 02/10/2019

Divorcé au Canada avec sa première dame, Ndèye Maguette Mar Guissé : L’homme d’affaires, Mansour Guissé dans ses travers… traque les biens de sa femme à Dakar

L’homme d’affaires, Mansour Guissé, né en 1954 à Thiès, propriétaire d’un empire commercial dans le domaine de l’édition et du courtage est au cœur d’une affaire de divorce avec sa première femme, Ndèye Maguette Mar Guissé. L’épouse dévouée, très discrète, évoluant loin des radars et de la vie mondaine se retrouve aujourd’hui, en instance de divorce. Ndèye Maguette qui s’est mariée à l’âge de 22 ans, a suivi son mari dans différents pays d’Afrique et du monde. Mère de 3 enfants, issus de son mariage avec Guissé, elle vit présentement avec sa progéniture au Canada. C’est après avoir quitté le Gabon que le couple est parti s’installer au Canada. Et, depuis 3 ans, Ndèye Marième Mar Guissé n’a pas foulé la terre de son Sénégal natal. Mais, Mansour Guissé, un « coutumier » des pratiques douteuses, en plus d’avoir introduit une demande de divorce au Tribunal de Dakar, traque de manière illégale, les biens de femme. (Leral).…